Simone Pérèle

Paris

Simone Perele

photo facebook Simone Pérèle

 

Simone Pérèle sur facebook Simone Pérèle sur pinterest Simone Pérèle sur instagraminstagram simone perele simone perele youtube Simone Perele twitter Simone Pérèle sur wikipedia

Maison Simone Pérèle

.

Fondation : 1948

 8 rue Fournier
92582 CLICHY LA GARENNE

www.simone-perele.com

Contact Simone Perele

Points de vente Simone Pérèle

Biographie Simone Pérèle

.

Formation : Mademoiselle Simone Pérèle obtient en 1935 son diplôme de corsetière, métier qui, avant-guerre, consiste à fabriquer les dessous féminins, généralement sur mesure.

À la Libération, jeune mariée, Simone Pérèle se lance dans la confection de soutiens-gorge. Artisan corsetier, elle travaille chez elle et sous-traite une partie de l’assemblage à domicile.

Maison Simone Pérèle

1948 : Simone Pérèle fonde sa maison avec son mari Wolf. Ils s’inscrivent au registre des commerçants et s’établissent à Paris, 8, rue de Montyon, dans le 9e arrondissement. Ils déposent la marque « Simone ».

Durant les premières années, Simone Pérèle ne crée que des soutiens-gorge en satin, coupés puis assemblés dans l’atelier et montés par des ouvrières à domicile. Elle démarche les clients (exclusivement les détaillants), crée les modèles et contrôle la fabrication. Son mari, qui sera toujours nommé « Monsieur Pérèle » au sein de l’entreprise, s’occupe de la gestion, des achats, des livraisons, des expéditions, voire de la mise en colis.

1950 : L’entreprise s’établit 11, rue Rougemont, où elle résidera dix-huit ans.

1956 : Les collections Simone Pérèle entrent dans les Grands magasins. L’entreprise, qui emploie maintenant 30 personnes (et de 30 à 50 ouvrières à domicile), double sa surface.

1961 : Simone Pérèle crée le soutien-gorge à pinces dites « Soleil ». Ces pinces situées dans la partie inférieure du bonnet, donnent du galbe à la poitrine.

1962 : Rachat d’une usine de fabrication à Orléans, près de la cathédrale.

1964 :  Simone Pérèle créée le premier soutien-gorge en lycra « Sole Mio ».

1968 : L'entreprise développe le premier soutien-gorge invisible, sans armature. Une campagne publicitaire renforce cette sortie véhiculant une image féminine : le modèle « Pétale » s'affiche dans les magazine Elle ou Jours de France.

De 1980 à 1990 a lieu le développement des profondeurs de bonnets du A au D.

1971 : Le Pétale, en jersey et fine dentelle, est le premier soutien gorge en taille C. La fille de Simone Pérèle entre dans l'entreprise.

1973 : Création du « Papillon », ensemble slip et soutien-gorge, parmi les premières parures (slip assorti au soutien-gorge) du marché.

1995 : Disparition de Simone Pérèle.

1998 : Les invisibles révolutionnent le marché : les soutiens-gorge moulés qui font une poitrine naturelle deviennent le nouveau must de la collection. On note la sortie de la ligne « Les Essentiels ». Le groupe Simone Pérèle est désormais implanté dans 80 pays et la société célèbre ses cinquante ans d’existence.

8 mars 2002 : Pour célébrer la Journée internationale des droits de la femme, le groupe Simone Pérèle créée une pièce unique en toile à corset et rubans de satin.

Juillet 2002 : Ouveture d'une filiale aux Etats-Unis.

 2007 :  Le groupe Pérèle lance avec succès la marque Implicite : une collection de séduction.

2009 : Nouveau slogan de la marque : « Simone. So French. »

Novembre 2014 : La Maison Simone Pérèle fait appel à la photographe Mary McCartney.

Mai 2016 : Ouverture d'une boutique dans le Marais, rue François Miron.

 Entreprise

.

Face à l’érosion du réseau de détaillants indépendants, Simone Pérèle prévoit d'ouvrir en 2016 une première boutique à Paris et une boutique en ligne.

 

Tous les créateurs Femme Bijoux Sacs Chaussures Echarpes Lingerie
A à Z créateurs parisiens mode femme lien vers l'annuaire des marques et créateurs de bijoux lien vers l'annuaire des créateurs de sacs http://static.onlc.eu/createurs-parisNDD//131586236447.jpg lien vers l'annuaire des créateurs de chapeaux et foulards lingerie Aubade

 151114